Mondial au Qatar, des problèmes s’annoncent

Les clubs pourraient retenir les internationaux jusqu’à une semaine le début de la Coupe du monde 2022.

Au-delà des conditions de travail sur les chantiers des stades ayant suscité un gros malaise (Un média anglais avait évoqué 6 500 ouvriers morts…), la Coupe du monde 2022 au Qatar soulève d’autres problématiques, naturellement (et heureusement) bien moins graves.

Les clubs devraient disputer une journée de championnat le week-end du 13 et 14 novembre 2022, soit une semaine avant le début de la compétition programmée le 21 novembre (finale le 18 décembre).

Les internationaux retenus alors à cette date, ne rejoindront leur équipe nationale que tardivement. Ce qui rendra la tâche des sélectionneurs difficile, notamment pour assurer une préparation homogène.

On imagine mal, aussi, la programmation d’un dernier match de préparation entre le 14 et le 21 (risque des conséquences d’une blessure), sauf si une sélection entre en lice plus tard. Il faudra attendre le calendrier précis de la phase de poules.