L’Angleterre freinée aux portes du Qatar

Les Anglais ont manqué l’occasion de prendre leurs aises aux commandes de leur poule de qualification au Mondial 2022, ce mardi, contrariés par les Hongrois (1-1).

Tout était réuni pour une belle fête ce mardi à Wembley. L’Angleterre pouvait non pas assurer sa place au Qatar à l’automne 2022 mais presque. Un succès en effet et les Trois Lions pouvaient allègrement voir venir sur les deux dernières journées des éliminatoires. Seulement la Hongrie n’est pas venue en victime expiatoire du côté de Londres…

Les Magyars se sont même permis d’ouvrir la marque dans ce match, par Sallai (0-1, 24e), sur un penalty provoqué par Shaw pour jeu dangereux. A l’affût au second poteau d’un coup franc rentrant botté par Foden, Stones a toutefois remis les pendules à l’heure avant la pause (1-1, 37e). La seule explosion de joie de la soirée pour Wembley.

Insuffisant pour se détacher d’une Pologne qui dans le même temps a dominé l’Albanie (0-1), revenant ainsi à trois longueurs du leader britannique, qui a tout intérêt à battre la sélection albanaise dans un mois tout juste, le 12 novembre.

L’Italie et l’Espagne menacées

D’autres grands du continent auront été contrariés ce soir, sans même fouler les pelouses. C’est le cas de l’Italie, troisième de la Ligue des nations ce week-end et qui a vu la Suisse revenir à sa hauteur dans le groupe C de ces éliminatoires. Bourreau de la Lituanie (0-4) grâce à un doublé d’Embolo (31e, 45e) et des buts de Steffen (42e) et Gavranovic (90e+4), la Nati menace les Azzurri avant un match aux allures de finale entre les deux pays le mois prochain.

Au sein de la poule B, l’Espagne peut s’inquiéter également après le succès des Suédois contre la Grèce (2-0). Forsberg (59e, sur penalty) et Isak (69e) ont frappé après la pause pour assurer aux Scandinaves la première place du quintet. Avec deux unités de plus au compteur que la Roja. Là encore, la confrontation directe entre Suédois et Espagnols vaudra son pesant d’or le 14 novembre.