Brésil-Argentine: La Fifa sort du silence

Au lendemain du triste spectacle que l’on a assisté lors de Brésil-Argentine, la Fifa est sortie du silence. 

Une scène surréaliste… Après l’intervention sur la pelouse de l’agence sanitaire brésilienne, le choc entre le Brésil et l’Argentine, comptant pour les éliminatoires à la Coupe du monde 2022, a été arrêté. La raison ? L’Albiceleste aurait violé le protocole anti-covid avec quatre de ses joueurs. 

La Fifa regrette 

Ce lundi, la Fifa, qui devra déterminer le sort de ce match, a regretté cette interruption et a annoncé des décisions à venir. « La Fifa regrette les scènes qui ont conduit la suspension du match entre le Brésil et l’Argentine lors des qualifications CONMEBOL de la Fifa Coupe du monde 2022 et qui ont privé des millions de fans de profiter d’un match entre deux des plus importantes nations de football dans le monde. »

Et promet de trancher 

Et l’instance du football mondial d’ajouter: « Les premiers rapports officiels du match ont été envoyés à la Fifa. Ces informations vont être analysées par les instances disciplinaires compétentes et une décision sera prise en temps voulu ». Dans cette histoire, c’est le Brésil qui risquerait gros. L’épouvantail des sanctions dont dispose la Fifa pouvant aller du match perdu sur tapis vert à une exclusion pure et simple du Mondial 2022.